Nawa Recordings annonce la sortie du premier album de Alif « Aynama-Rtama »

English / عربي

Nawa Recordings est fier d’annoncer la sortie mondiale du premier album de Alif, Aynama-Rtama, le vendredi 4 Septembre 2015.

CLIQUEZ ICI POUR ÉCOUTER LE TITRE PHARE HOLAKO (HULAGU)

Alif est un collectif composé de cinq musiciens à l’avant-garde de la musique indépendante dans le monde arabe. Constitué en 2012 et tirant son nom de la première lettre de l’alphabet arabe, le groupe Alif regroupe en son sein Khyam Allami (oud), Tamer Abu Ghazaleh (chant, bouzouk), Bashar Farran (basse), Maurice Louca (électroniques, synthétiseur) et Khaled Yassine (batterie, percussion). Nawa Recordings est de son côté un label engagé à proposer les nouvelles musiques alternatives du monde arabe et d’ailleurs.

Le premier album Aynama-Rtama (chute inéluctable) est à l’image de son époque et de son environnement. Enregistré entre Le Caire et Beyrouth en 2014, c’est un album intriguant qui surprend lorsqu’on s’y attend le moins. Le ton est donné dès le titre phare de l’album, Holako (Houlagou) – un poème du regretté poète irakien Sargon Boulos (1944 – 2007), mis en musique pour la première fois. La percussion électronique renversante de Louca se mêle harmonieusement au oud d’Allami jusqu’à parvenir à l’explosion d’une séquence rythmée entraînante, accompagnant le bouzouk effréné d’Abu Ghazaleh, aboutissant à une exaltation des cordes et un déchaînement de la batterie.

La synergie sidérante de ces cinq musiciens est ressentie tout au long de l’album. Nous sommes bercés par la basse hypnotique de Farran dans Yalla Tnam (Berceuse), rendant un hommage diffus certes mais marquant à l’insomnie, jusqu’à ce que la chanson atteigne des pics inattendus, arrachant l’auditeur à sa léthargie. A l’opposé, un fougueux sermon est prononcé dans Al-Khutba Al-Akhira (La Dernière Déclamation) alors que le tumulte de la percussion acoustique de Yassine donne la place aux mélodies sifflantes de Louca, entrelaçant la puissante diction d’Abu Ghazaleh.

De la beauté mélancolique de Dars Min Kama Sutra (Leçon par Kama Sutra) – qui reprend les sublimes vers du regretté poète palestinien Mahmoud Darwich (1941-2008) au dernier titre Eish Jabkum Hon ? (Quel Bon Vent Vous Amène?), majestueux et surréel, écrit par Tamer Abu Ghazaleh, chaque titre est caractérisé par le rythme et l’ardeur. Les influences multiples du groupe, couplées à leur énergie unifiée et intrigante, donnent naissance à un environnement musical qui est à la fois familier et inconnu.

Mixé par Ali Chant de Toy Box Studios, Bristol, Royaume Uni (P.J Harvey, Rokia Traore, Yann Tierson, Gruff Rhys, John Parish) et mastérisé par John Dent de Loud Mastering, Royaume Uni (Bob Marley, Nick Drake, Tann Tiersen, Massive Attack, Nick Cave), Aynama-Rtama tisse un labyrinthe complexe de genres, de sons et d’émotions, reflétant les temps tumultueux par lesquels nous passons.

NAWA003 PROMO CD Wallet-OUTLINE

Cet album est orné d’une peinture de l’artiste visuel syro-libanais Semaan Khawam. Colorée et surréelle, combinée à la typographie originale de la designer égyptienne Salma Shamel, elle se marie judicieusement avec les complexités latentes de la musique et des paroles d’Alif. Toutes les versions possèdent des traductions nouvelles signées Nariman Youssef des poèmes et des paroles.

L’album sera disponible en CD, en vinyle noir et en édition limitée vinyle rouge LP 30 centimètres, ainsi qu’en version numérique téléchargeable, y compris version lossless haute définition 24 bits / 96kHz Masterisé pour iTunes – la première fois pour une production du monde arabe.

Les précommandes sont disponibles sur iTunes avec le titre phare Holako (Houlagou) offert en téléchargement immédiat.

Précommandes iTunes: http://smarturl.it/NAWA003preorderIT
Précommandes CD & LP: http://smarturl.it/NAWA003preorders

Titres

01 – Holako (Houlagou)
02 – Dars Min Kama Sutra (Leçon par Kama Sutra)
03 – Al-Juththa (Le Cadavre)
04 – I’tiraf (Confession)
05 – Al-Khutba Al-Akhira (La Dernière Déclamation)
06 – Yalla Tnam (Berceuse)
07 – Watti Es-Sawt (A Voix Basse)
08 – Eish Jabkum Hon? (Quel Bon Vent Vous Amène ?)

Pour plus de renseignements, photos et demandes d’interviews, merci de contacter: Sarah El Minawy Hefni – sarah@simsara.me

NOTES AUX JOURNALISTES

Liens
@nawarecordings | @alif_music
facebook.com/nawarecordings | facebook.com/alifmusic1
soundcloud.com/nawarecordings | soundcloud.com/alif_music
www.nawarecordings.com | www.alif.xyz

Critiques précédentes

«  Une énergie et un rythme sans pareils qui s’apparentent plus à un choc électrique, prouvant que le même niveau d’enthousiasme peut être atteint via un volume moins élevé et des attaques acoustiques pures ».  The Wire

« Lorsqu’on vous introduit à des musiciens dans un contexte nouveau, la surprise peut être bonne ou mauvaise. Dans le cas d’Alif, quel bonheur d’avoir assisté à leur jeu ». The Double Negative

« Un moment rare et puissant de musique et de contestation, de dialogue et de solitude, un écho à une région chancelante – et la recherche de sens dans ces temps mouvementés ». The National

« Alif a réussi à présenter une expérience musicale qui transcende les classifications conventionnelles de genres, afin de créer une identité qu’on ne retrouve ni dans la musique arabe, ni dans la musique occidentale, sans tomber dans le piège de la fusion littérale ». Raseef 22

« L’effet initial vertigineux, même mélancolique de la musique d’Alif est dû à la tentative du groupe de se distinguer du courant principal. Cet éloignement est marqué par l’instrumentation beaucoup plus que par la mélodie. Nous avons l’impression que les membres du groupe sont des aventuriers qui narguent le danger et qui sont à la lisière d’un changement majeur ». Ma3azef.com

Alif – Biographie

Alif est un collectif composé de cinq musiciens à l’avant-garde de la musique indépendante dans le monde arabe. Caractérisées par le rythme et l’ardeur, les influences multiples du groupe, couplées à leur énergie unifiée et intrigante, donnent naissance à un environnement musical qui est familier et inconnu à la fois.

Instrumentation innovante, paroles poignantes de poètes de l’avant-garde comme Sargon Boulos et Mahmoud Darwich et personnifications des mondes abstraits du chanteur du groupe Tamer Abu Ghazaleh convergent afin de créer un labyrinthe intense de sons et d’émotions.

Constitué en 2012 et tirant son nom de la première lettre de l’alphabet arabe, le groupe Alif regroupe en son sein Khyam Allami (oud), Tamer Abu Ghazaleh (chant, bouzouk), Bashar Farran (basse), Maurice Louca (électroniques, synthétiseur) et Khaled Yassine (batterie, percussion).

Après de multiples représentations dans le cadre de festivals européens, une tournée dans le monde arabe et de multiples résidences au Caire, à Liverpool, à Alexandrie et à Copenhague, le groupe a commencé l’enregistrement de son premier album fin 2013 entre Beyrouth et Le Caire.

Son œuvre autoproduite, qui sera lancée par Nawa Recordings en Semptembre 2015, est un travail à l’image de son époque et de son environnement, tout en donnant un aperçu de l’avenir du groupe. Une tournée dans le monde arabe et en Europe est planifiée afin d’accompagner la sortie fin 2015.

Depuis le lancement du groupe en 2012, Alif a conu quelques changements jusqu’à compter les actuels membres à la mi-2013. Ils ont participé à l’été 2012 à de prestigieux festivals au Royaume Uni, notamment le Liverpool Arabic Arts Festival, le Harrogate International Festival et le BT River of Music Festival (lié au festival des jeux olympiques de Londres 2012) suite à une résidence d’une semaine à l’orchestre philharmonique de Liverpool.

Le groupe a tourné dans le monde arabe et dans de nombreux festivals européens comme Images Festival (Danemark), DansFabrik (France), Oslo World Music Festival (Norvège), Visa for Music (Maroc) ainsi que le Beirut and Beyond International Music Festival (Liban).

Alif – Biographies des membres du groupe

Khyam Allami (oud)
Musicien et compositeur irakien multi-instrumentaliste. Khyam est un virtuose du oud, un collaborateur et un explorateur musical avec une réputation internationale importante qui va en grandissant.

Tamer Abu Ghazaleh (chant, bouzouk)
Chanteur palestinien, multi-instrumentaliste, composeur et producteur. Tamer est un artiste créatif et sans fatigue. Il est le promoteur d’une large palette d’activités musicales et artistiques et une figure connue dans le monde culturel arabe moderne.

Bashar Farran (basse)
Un des joueurs de basse les plus actifs de Beyrouth. Bashar est un artiste versatile et talentueux jonglant avec de nombreux genres, avec un historique impressionnant de performance et d’enregistrement.

Maurice Louca (électroniques, synthétiseur)
Un des composeurs et artistes suscitant le plus d’enthousiasme sur la scène de la musique alternative dans le monde arabe aujourd’hui. Né au Caire où il vit et travaille, il pulvérise les limites des labellisations musicales et culturelles avec sa musique riche et complexe.

Khaled Yassine (percussion, batterie)
Percussionniste libanais autodidacte qui a joué et enregistré avec de nombreux artistes locaux et internationaux. Khaled est connu pour sa maîtrise exceptionnelle des rythmes régionaux et pour ses différentes contributions aux pièces de danse-théâtre et de flamenco dans le monde.